vendredi, janvier 15, 2010

 

LE COMBAT DU SIÈCLE

Est-ce qu'à force d'Avatar, on ne finira pas par oublier Ozu? La question tourne les coins ronds, monte sur ses grands chevaux, est gonflée comme une outre, d'accord. Mais David Thomson qui se la pose très intelligemment dans The Guardian ne s'approche-t-il pas de quelque chose d'essentiel? En confondant spectacle tonitruant réussi et succès artistique, est-ce qu'on ne brouille pas les cartes? Est-ce qu'à force de confondre cinéma et événement, on ne passe pas à côté de l'essentiel?

À lire et à méditer.

Un extrait:
"This matter is all the more important at this moment as we all suffer the aftershocks of the disaster known as Avatar, which is being defended by notable film critics as not just the return of, but the redemption of, "spectacle" cinema. I will not dispute the level of spectacle in Avatar. And I am nostalgic enough about the engineering of prolonged battle scenes to concede that James Cameron has not lost the touch with armed struggle that he displayed in Aliens and the Terminator films. But Avatar is garbage, too, and that can only be pinpointed by stressing its abject subject matter and its inability to see that the most spectacular thing the movies ever had to offer (see Renoir, Ophüls, Ozu, Bresson … well, just keep seeing) is the human face as its mind alters or saddens.

You may say, don't be so solemn, don't pose the history of the movies as that blunt choice – Ozu or Avatar – when clearly there is room for so much more. But I think the cultural dilemma is as acute as this awkward choice suggests, and I fear that a culture – especially a culture of the young – will forget the existence of Ozu, and those whose films were always the fullest engagement of movies with this awkward but irresistible subject matter."


Comments:
"This matter is all the more important at this moment as we all suffer the aftershocks of the disaster known as ELVIS, which is being defended by notable music critics as not just the return of, but the redemption of, "spectacle" music. I will not dispute the level of spectacle in ELVIS. (...) But ELVIS is garbage, too, and that can only be pinpointed by stressing its abject subject matter and its inability to see that the most spectacular thing the movies ever had to offer (see BEETHOVEN, BRAHMS, MOZART, BRAHMS… well, just keep listening) is the orchestra as its mood alters or saddens. You may say, don't be so solemn, don't pose the history of music as that blunt choice – ELVIS or MOZART – when clearly there is room for so much more. But I think the cultural dilemma is as acute as this awkward choice suggests, and I fear that a culture – especially a culture of the young – will forget the existence of MOZART, and those whose music was always the fullest engagement of music with this awkward but irresistible subject matter."
 
@ kevin

voilà!
 
Impossible d'oublier OZU!
 
Bonjour,

Je m'appelle Sandrine Monllor et je suis la webmaster et l'éditeur d'un nouveau site nommé IDEOZ sur http://voyages.ideoz.fr

L'objectif du magazine IDEOZ est d'échanger autour de passions associées au Voyage (tourisme, cuisine, cinéma, livres, musiques, sociétés, histoire, modes de vie, sorties et loisirs...) qui nous lient et qui nous permettent de voyager et voir le monde autrement. Autant de fenêtres ouvertes sur le monde, de traits d'unions et d'occasions de découvertes et de rencontres...

En parcourant votre site, je pense que certains articles auraient tout à fait leur place sur notre site. J'aimerais savoir si vous seriez intéressé(e) par l'idée de publier et de participer à notre site ou s'il serait possible de les publier sur Ideoz...? Cela se ferait sous un compte personnel dédié dans le strict respect des droits d'auteur avec une mention en lien des sources. Sinon, peut-être auriez-vous envie de partager vos connaissances avec les autres auteurs et visiteurs par commentaires?

Ideoz n'est pas un site "commercial". Les contenus restent toujours votre propriété et ne sont jamais revendus ou cédés ; Ideoz contribue juste à les faire découvrir au public qui apprécie le magazine, tout en lui permettant de découvrir votre site par un lien, une bannière ou une biographie... Des petits concours récompensent les participants avec des livres ou encore des coffrets cadeaux. Le site est porté par un vrai désir de faire découvrir le monde et il pourrait être une vitrine pour faire connaître vos expériences aussi. Qu'en dîtes-vous?




Dans l'attente de vos nouvelles.
Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement.



S.M*
 
Bonjour Sandrine
Oui, pourquoi pas. Mais laissez-moi une adresse où vous joindre, histoire de poursuivre cette conversation-là en privé.
 
@Kevin
Pas mal, pas mal du tout.
 
Bonjour,

Je me permets de vous contacter par vos commentaires car mon équipe et moi-même avons eu l'occasion de visiter votre blog, que nous trouvons très intéressant et dynamique. Passionnés du Web, nous souhaiterions faire connaître votre blog aux lecteurs de News de stars, qui figure parmi les sites féminin people francophones les plus visités. Pour cela, n’hésitez pas à vous inscrire directement à cette adresse http://www.news-de-stars.com/inscription_blog.php et nous nous occuperons de tout.
J'espère vous compter rapidement parmi nos partenaires privilégiés.

A très bientôt,

Hélène de l'équipe blogs reporters News de stars
News de stars, le féminin people visité chaque par mois par un million de lecteurs !
blogs@news-de-stars.com
 
Je savais qu'Avatar serait planté sur votre blog. Vous devenez PRÉVISIBLE avec vos tendances élitistes et votre anti-populisme. Dès qu'un film rapporte des dividentes pour vous c'est puéril. Quel beau raisonnement. Vous savez un enfant de 8 ans regarde un film avec ses lunettes d'enfants. Vous vous avez 30 ans, votre expérience modèle vos choix, les oriente, et les biaise. Vrai que Avatar est pas sans fautes! On reconnaîtra au finish un scénario plutôt facile mais ça n'empêche pas que Cameron nous embarque dans son univers. Hitchcock disait lui-même que le but de ses films était de divertir. Le fait que le cinéma spectacle prend plus de place Cependant, même si j'ai vu Avatar, j'ai aussi vu le dernier film des frères Coen. L'un n'empêche pas l'autre...Et pour finir, mademoiselle comparaison n'est pas raison...;-) Sans rancune Hélène F. !
 
C'est prévisible de dire qu'un critique est élitiste et antipopuliste dans ces cas-là. Les critiques n'aiment pas certains films d'auteur obscurs, aussi.

Comme les films de divertissement ne sont pas à l'abri des critiques.

Finalement, l'un n'empêche pas l'autre.
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs