jeudi, décembre 03, 2009

 

BOB MORIN A ENCORE FRAPPÉ

Comme à chaque fois, l'annonce d'un nouveau film de Robert Morin crée la fébrilité. Pour le Journal d'un coopérant, tourné au début de l'été dernier au Burundi, c'est la même chose et encore plus.

Pour se faire patienter, on peut aussi décider de visiter régulièrement journalduncooperant.com et y découvrir, peu à peu, cette nouvelle offrande du maître des faux semblants et des vrais chocs, sous la forme de capsules vidéos. Signées du personnage du film, Jean-Marc Phaneuf, un électronicien québécois engagé dans la coopération internationale, elles sont aussi une toute nouvelle forme d'utilisation du web dans la création d'un film.

Car on pourra, bien sûr, y répondre aux vidéos de Phaneuf, à l'écrit ou en uploadant des vidéos-réponses soi-même (ou en s'inventant un alter-ego) mais aussi attendre sa réponse ou se demander si nos commentaires ne se retrouveront pas dans la version finale du film...

Le journal d'un coopérant, le vrai premier film dont vous pourrez aussi être le héros.

Comments:
Salut Hélène,
Je trouve que le journal du coopérant est une excellente réponse à la discussion autour de ton post pessimisme ou lucidité :

http://arretetoncinema.blogspot.com/2009/09/pessimisme-ou-lucidite.html#links

Robert Morin trouve encore une nouvelle façon de produire avec des moyens légers sans prendre les images à la légère... On verra si le public suivra et si la formule tiendra le route, mais peu importe pour l'instant, je voulais simplement souligner l'apport qu'il fait au cinéma québécois et l'inventivité dont il a fait preuve à travers sa carrière pour brasser des idées et garder son oeuvre vivante.
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs