mardi, septembre 01, 2009

 

TIFF CONTROVERSÉ?

Le festival de Toronto sera-t-il le théâtre d'un scandale cette année? Non, les vedettes seront bel et bien là, et en masse. Non, les films mastodontes sont, eux aussi, tout aussi attendus. Et non, ce n'est même le nombre ridiculement peu élevé de films québécois sélectionnés qui choque (quoi que...).

Non, le scandale viendra ou non, selon Screen Daily, du cinéaste canadien John Greyson qui vient d'annoncer le retrait de son court Covered (une charge contre l'homophobie en Bosnie) de la sélection du TIFF. Pourquoi? Parce que le festival a tout simplement prévu la tenue d'une section spéciale dédiée aux films venant de Tel Aviv.

9 autres cinéastes de Toronto l'ont rejoint dans son combat contre "la machine de propagande israëlienne anti-palestinienne". Le TIFF s'est évidemment défendu d'avoir subi des pressions du gouvernement israëlien pour la tenue de cet hommage.

Qu'un cinéaste s'engage politiquement, rien de plus beau, de plus noble. Sa place publique privilégiée lui donne en effet ce droit et parfois même ce devoir. Mais qu'il s'en prenne à d'autres cinéastes, sans réellement y pointer ce qui l'y dérange, juste pour un intitulé de section, et qu'il empêche aussi son propre film d'être vu, a vraiment quelque chose d'absurde. Quand le militantisme monte à la tête...




Comments: Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs