dimanche, février 22, 2009

 

LE REVENANT

Une des meilleures raisons de regarder les oscars ce soir s'appelle Mickey Rourke.

Pour patienter, une excellente entrevue de la bête dans les Inrock, où l'on lit entre autres ça:

"J’en ai rien à battre d’avoir un gros box-office. Moi, je suis “branché cinéastes”. C’est ma priorité, c’est toujours ça que j’ai eu envie de faire : travailler avec de grands artistes de la mise en scène. Prenez Will Smith, c’est pas son problème l’ambition artistique du cinéaste. Lui ce qu’il veut, c’est être dans des films qui ramassent beaucoup d’argent. C’est son trip, voilà. Le mien a toujours été d’être le meilleur acteur que je pouvais être et on ne peut le devenir qu’entre les mains des plus grands."

Rumble Fish de Coppola, Heaven's Gate et The Year of the Dragon de Cimino, Barfly de Schroeder... The Wrestler d'Aronofsky s'ajoutera-t-il à la liste des plus grands?

Comments:
Rourke est l'un des plus grands et l'extrait que tu cites est un bon exemple de cette grandeur. C'est avec ce genre de relation par rapport au cinéma que certains acteurs arrivent à se transcender.
 
Pas de pool cette année Helen?
 
Honnêtement? Je trouve l'année oscars peu excitante. Et si c'est pour voir tout le monde dire que Slumdog (un bien piètre gagnant, d'ailleurs) va gagner...what else is new?
Mais on en fera un pour les Jutra. ok?
 
apparemment, le slumdog bashing bat son plein!

moi aussi je l'aurais donné à milk, mais on s'entend que c'est vraiment moins pire que a beautiful mind, crash ou shakespeare in love...right!?

mais c'est peut-être un film indéfendable ici...

ha, et je veux rien enlever à la performance de mickey, mais il a quand même commit pas mal de truc douteux, comme nine 1/2 weeks, double team (avec van damme et dennis rodman) et j'en passe...regarder la filmographie de tous les nominés de ce soir et ils auront probablement d'aussi bons rôles dont ils peuvent être fier...

dommage pour rourke, mais penn le mérite amplement.

pour les jutra, tout est parfait ne figure pas sur la liste pour le meilleur film mais bordeline oui...c'est du n'importe quoi cette année!

mais je mettrais ma main ou feu que fournier gagnera quand même la meilleure réalisation et falardeau le meilleur film...
 
Aucun Slumdog bashing de ma part. Si vous avez envie de le défendre, allez-y. Moi, on m'enlèvera pas de la tête que c'est une vile tentative de misère-chic, filmée atrocement, complètement infantilisant et surtout qu'on n'avait pas vu de personnage de fille aussi dinde depuis 50 ans...

Pour les Jutra, il manque aussi et surtout A l'ouest de Pluton, Papineau dans Papa à la chasse aux lagopèdes ou la direction photo d'Elle veut le chaos. On fera peut-être un pool de ce qui AURAIT du gagner...
 
Le revenant reparti bredouille.

Ça me fait penser à l'année où beaucoup s'excitait devant Bill Murray. Et c'est un certain Sean Penn qui lui damait le pion ou l'Oscar, c'est selon.

@d: T'as oublié Wild Orchid 1-2 dans sa filmographie... Et j'ajouterai dans ta liste de films surrestimés Million DOllars Baby.
 
Bonne idée! Un pool sur les oubliés! Ou, si je peux me permettre, une fausse liste de nominés, représentative de tous les films qui ont pris l'affiche sur nos écrans.
 
On essaiera pour la liste. Mais RV dans un mois avec NOS Jutra, c'est une promesse.
 
J'aurais donné une nomination second rôle masculin à Emile Hirsch pour Milk. Ou James Franco. Ou Diego Luna tiens.

L'homme sur le fil le méritait. J'ai aimé voir Herzog dans la place.

Méchante surprise pour meilleur film langue étrangère.

Visuellement, bien que je n'ai pas encore vu le film, Slumdog Millionaire me fait penser à Chungking Express. Non?

Pour Penn vs, Rourke et Murray, l'académie a toujours préféré les rôles de composition. Impossible de voir Randy the Ram sans voir Rourke derrière. Même chose pour Murray, qui reste toujours invariablement Murray.

Les nominations pour meilleur film d'animation me font réaliser à quel point le médium est mal utilisé aux États-Unis.

La question : Où était Nicholson?
 
J'aurais donné une nomination second rôle masculin à Emile Hirsch pour Milk. Ou James Franco. Ou Diego Luna tiens.

L'homme sur le fil le méritait. J'ai aimé voir Herzog dans la place.

Méchante surprise pour meilleur film langue étrangère.

Visuellement, bien que je n'ai pas encore vu le film, Slumdog Millionaire me fait penser à Chungking Express. Non?

Pour Penn vs, Rourke et Murray, l'académie a toujours préféré les rôles de composition. Impossible de voir Randy the Ram sans voir Rourke derrière. Même chose pour Murray, qui reste toujours invariablement Murray.

Les nominations pour meilleur film d'animation me font réaliser à quel point le médium est mal utilisé aux États-Unis.

La question : Où était Nicholson?
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs