mercredi, septembre 17, 2008

 

À surveiller

Le NYTimes annonçait aujourd'hui que le site IMDB allait bientôt offrir gratuitement films et séries télé à visionner sur son site. On parle pour l'instant de 6000 titres à découvrir comme ça, dans le confort de son chez-soi.


Et le bon vieux débat se ré-ouvre: regarder un film sur son écran d'ordi, est-ce encore du cinéma?

Comments:
Comme je disais à quelqu'un en fin de semaine, tout est mieux sur un grand écran, sauf la porno parce qu'il y a du monde autour de soi.
 
Non surtout pas. Rien n'égalera l'écran-cinéma quant à moi, mais cela sonne le glas des clubs vidéos à court-moyen terme car il éliminera le déplacement pour visionner.6,000 titres, c'est pas rien.La tendance actuelle veut la fusion de la télé et l'ordi.

Si on peut s'offrir le luxe de commander et visionner un film chez-soi sur un grand écran démocratiquement abordable-mettons 42 pouces-(ce qui ne saurait tarder), ben là le cinéma en salle souffrira possiblement.Faut voir le prix du pétrole ;-).
 
j'ai envie d'incarner celui qui s'en fout un peu du grand écran. personnellement, j'aime mieux regarder un film tout seul, dans ma chambre ou dans mon salon; le film devient plus comme un roman. intime. en plus je choisi quand le regarder (j'aime bien la nuit), je peux m'endormir dessus pour y revenir le lendemain sans avoir rien manqué (le désavantage de la cinémathèque), je peux manger avec lui, travailler avec lui, baiser avec lui, réagir à lui comme bon me semble. ensuite allez au cinéma devient d'autant plus ce qu'il a toujours été au fond, un spectacle.

il faut pas oublier qu'un film est un film même s'il n'est pas projeté sur un écran blanc devant des gens dans le noir. en ce qui me concerne, je pourrais regarder et aimer un film même s'il était projeté dans un fond de bouteille.
 
Un fond de bouteille...
Est-ce à dire un écran de téléphone portable ou un Ipod Touch de 3 pouces et demi?
Qu'en est-il du voyage et de l'abandon proposé par le grand écran qui vous happe comme rien en ce monde?
 
Nous sommes en 2008. Les jeunes regardent les films sur leurs cellulaires, beaucoup sur des écrans d'ordinateurs, ils commandent des films légalement via internet ou les download illégalement ou se les prêtent via les torrents. C'est comme ça. Ce n'est pas LEUR problème. Ils ont grandi dans cette culture et il nous faut le respecter comme tel au lieu de venir miauler la nostalgie du grand écran. Les amoureux du grand écran ont 30-35-45 souvent 65 ans, nous avons connu 'autre chose' et non pas nécessairement 'quelque chose de MIEUX'.

Les jeunes ont leurs façons de regarder et comprendre le cinéma. Qu'ils soit sur support numérique, 35mm. Le travail des nostalgiques du 35mm ou du grand écran n'est pas de se DÉSOLER de la disparition du grand écran. Son travail en est un de passeur, en est un d'amoureux du cinéma qui saura communiquer la validité d'une oeuvre signée Godard, Kubrick ou Garrel ...vue sur un écran de 3 pouces. Nous sommes en 2008. Inutile de s'ennuyer du charbon quand tout fonctionne à l'électricité.
 
Tout devrait encore fonctionner au charbon.POUR le retour de la locomotive.CONTRE les torrents.
Le harnachement des rivières québécoises a assez duré.
POUR l'hydro-électricité,mais pas à outrance pour satisfaire les amerloques.

Je respecte la jeunesse et leurs écrans ipod; ils sont hips, ils sont mode en avenir.
J'appui fermement le numérique.

Pour la démocratisation de tous les médiums. Que le talent éclate partout, peu importe le format et la forme; tant que le contenu me rejoindra, I'll be a happy camper.
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs