jeudi, septembre 04, 2008

 

ON JOUE

Parce qu'ils sont très sympathiques, les gens du BFI, mieux connu sous le doux nom de British Film Institute ont décidé, dans le cadre de leur 75e anniversaire, de lancer un appel à tous en nous posant cette simple question : Si vous deviez choisir un film à léguer aux générations futures, lequel serait-ce?

De leur côté, Juliette Binoche a choisi The Sacrifice de Tarkovsky, Cate Blanchette, Stalker Terence Davies, Kind Hearts and Coronet, Leslie Phillips Empire of the Sun de Steven Spielberg, Sir Roger Moore, Lawrence of Arabia, Chiwetel Ejiofor, Dr Strangelove, Michael Nyman, Silent Light de Carlos Reygadas, Simon Pegg, Raising Arizona et Paul Greengrass La bataille d'Alger.

Du mien, je léguerai dans ma grande générosité Citizen Kane d'Orson Welles. Classique, oui, mais aussi tellement moderne, brillant, époustouflant, à mettre sous tous les yeux...

À noter, on peut laisser ses résultats sur le site du BFI (les 10 films qui émergeront seront projetés dans différentes salles britanniques, ce qui, il faut bien le dire, nous fait une belle jambe). Mais on peut aussi les laisser ici, histoire de s'amuser un peu.


Comments:
Je sacrifierais les films pour le cinématographe des Lumières (avec un document sur les procédés d'Eastman), et je laisserais l'histoire du cinéma repartir à zéro.


Sans cela, un film d'animation que tout le monde peut comprendre. Je sais pas. Fantasia? Allegro Non Troppo?

..............Wall-E?

Si il s'agissait de partir sur une île, je pigerais un des films de David Lynch.

Cedric
 
Play Time, de Jacques Tati.
Mais c'est pratiquement impossible de n'en choisir qu'un.
 
2001 : A SPACE ODYSSEY
 
J'aime bien l'idée de Cedric.

Un des nombreux films sur (ou dans le cadre de) la Deuxième Guerre mondiale - films qui de toute façon traverseront l'histoire, ne serait-ce que par leur nombre - puisqu'il s'agit de l'événement le plus important du 20e ayant profondément marqué les sociétés comme les cinémas. Comment en nommer un seul? Casablanca? Un condamné à mort s'est échappé? Das Boot? Le Pianiste? La Liste de Schindler? The Human Condition? Name it.
 
Espiègle joueuse Helen...Ça revient à demander quelle pièce de musique on enverrait dans l'espace, en espérant qu'une forme de vie "autre" la capte.

Je dirais l'art de la fugue de Bach.
Ou Bergman,Ingmar.Ignegueumare!Pour bien choisir il me faudrait avoir tout vu de lui, ce qui n'est pas le cas, mais au pied du mur:Fanny et Alexandre.
Ton choix est excellent à mon avis. "Touch of Evil" est un autre classique de Welles que j'aime beaucoup.
 
facile
le dékalog
 
Un seul film à léguer?

Mon coeur pencherait sans doute vers Night of the Hunter de Laughton.

Convenu comme choix, sans doute, mais dans la structure narrative je crois que c'est le film le plus près de la perfection que j'ai eu la chance de voir, et revoir, et revoir...
 
En fait, pourquoi ne pas coller bout à bout tous le films du monde (dans un giga-fichier digital) et les signer comme une sorte de ready-made: voici un film, contenant tous les films. Bingo said the oracle?


Cedric
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs