mercredi, mars 19, 2008

 

Plus ça change, plus c'est pareil

En me promenant sur le site du Monde, j'ai lu l'écho de cette histoire qui secoue actuellement le paysage médiatique chinois.

Pour avoir fait des folies de son corps joli dans le dernier film d'Ang Lee, Lust Caution, Tang Wei a tout simplement été.... interdite d'écran. Une circulaire de la State Administration of Radio Film and Television précise qu'elle "ne doit apparaître sur aucun programme de télévision, que ce soit d'information, de fiction, de documentaire, de divertissement, de publicité et de direct"
On se souvient de You Lee, le réalisateur, qui lui aussi avait été interdit de tournage après la présentation de son Une jeunesse chinoise à Cannes il y a deux ans.

L'article en question rapporte également que: "Publiée dans des journaux et sites d'information sur Internet, la nouvelle du bannissement de Tang Wei suscite des réactions variées sur les forums, qui ont toutefois reçu la consigne de nettoyer les commentaires liés à l'affaire."

Le quizz du jour: comment dit-on projet de loi C-10 en chinois, déjà?

Comments:
Voilà un lien vers une liste que le gouvernement chinois vient d'envoyer à l'industrie du cinéma là-bas, liste contenant plusieurs balises à ne pas franchir.

http://twitchfilm.net/site/view/china-banned-list/
 
Sans parler du génocide Tibétain...
Ils devraient pousser leur "logique" jusqu'à s'interdire eux-mêmes aux Jeux Olympiques.
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs