mardi, novembre 13, 2007

 

Fâché tout noir

Je reproduis un message fâché envoyé aux membres du groupe de la cinémathèque sur facebook (oui, oui, on est modernes). Mais attention, ce groupe n'est pas administré par des gens de la cinémathèque (oui, je sais, c'est complexe), mais par André Habib, un des fondateurs de la revue Hors Champ.
Bref. Nous avions déjà papoté du sujet ici. Sur le fond, je reste persuadée qu'une projection, même dvd, sur grand écran, donne le goût du cinéma et accès à des oeuvres plus rares. Sur la forme, c'est assez moche....

Chers membres du groupe Cinémathèque québécoise,

Un petit message d'intérêt public.

Le film de Fernando Solanas, La hora de los hornos (L'heure des brasiers), est présenté tous les samedis du mois de novembre au Cinéma du Parc. Roland Smith, propriétaire et programmateur du Cinéma du Parc, fait la promotion de ce film en affirmant plusieurs choses qui sont fausses.

Tout d'abord, il prétend que c'est la première fois que La hora de los hornos est présenté au Québec depuis 1970 (www.cinemaduparc.com/affiche.php?id=brasiers#top. ). Le film a pourtant été présenté à la cinémathèque québécoise (en pellicule) en mai 1999 et en décembre 2003 (selon lui, cela ne compte pas, la Cinémathèque n'étant pas une "salle commerciale"). Il affirme que c'est l' «une des rares chances de visionner la nouvelle copie» et il insiste pour dire qu'il est impossible de voir ce film puisqu'il n'est pas disponible en vidéo ou en DVD. Malheureusement, le Devoir - et sans doute bon nombre de sites culturels - ont repris textuellement les propos de Smith ( www.ledevoir.com/2007/11/09/163678.html). Tout ceci est faux et R. Smith le sait très bien. Le film existe en format DVD et on peut l'acheter sur le site internet www.trigon-film.org/fr/movies/Hora_de_los_hornos. C'est une copie DVD qui sera projetée au Cinéma du Parc et non pas la «copie restaurée» ou la «nouvelle copie». Le dernier paragraphe du communiqué a d'ailleurs été copié mot à mot de la jaquette du DVD.

Nous sommes parvenus à faire envoyer un erratum à la presse concernant la projection de ce film à Montréal, mais sur le site, rien n'a bougé. M. Smith, que nous avons contacté par téléphone, est on ne peut plus clair: «Je ne vois pas il est où le problème. Personne ne fera la différence entre une copie DVD et une copie 35mm. Les gens sont là pour voir un film c'est tout. Pour eux, c'est pareil, ils ne verront pas la différence. Rien ne m'oblige à dire que c'est un DVD. De toute façon, peu de gens à Montréal savent que ce DVD existe».

Cette situation est, à notre avis déplorable. Loin de nous l'idée de condamner la présentation d'un des films politiques les plus importants jamais réalisé ni de remettre en cause le mandat et la programmation du Cinéma du Parc. Il s'agit plus simplement de dénoncer une attitude méprisante envers le public et une rhétorique publicitaire mensongère. Le CdP n'en est pas à un mensonge près. Rappelons qu'au mois d'août, on annonçait des "nouveaux tirages" pour un cycle Marilyn Monroe où on présenta des DVD. Ce cinéma passe régulièrement des copies DVD sans l'annoncer, en prenant le public pour des cruches. Le DVD n'est pas un format de projection public (d'ailleurs, M. Smith a-t-il payé des droits au distributeur, c'est une question?). La CQ possède une copie pellicule et le film existe en distribution "normale".

1) Nous vous encourageons fortement à écrire à R. Smith roland.smith@cinemaduparc.com ou même à lui téléphoner au 514 281-1900/ 514 281-5199 afin de lui faire part de vos commentaires.

2) Vous pouvez assister à une projection du film pendant le mois de novembre et sortir de la salle en demandant un remboursement puisqu''il s'agit d'une copie DVD et ce n'est pas ce qui est annoncé.

3) Exprimez-vous sur la page de la Cinémathèque québécoise sur Facebook.

Merci de votre soutien,


Comments:
Ce texte n'est pas une initiative de la Cinémathèque, et le groupe Facebook dédié à la Cinémathèque n'est pas administré par nous.
 
Je tiens en effet à confirmer ce que dit Marco, et je suis désolé s'il y a eu confusion. Ce message N'ÉMANE PAS DE LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE. C'est une initiative individuelle, qui ne concerne que moi et une de mes collègues. De la même manière, le groupe des amis de la CQ n'est aucunement lié à l'équipe de la Cinémathèque, dont je ne fais pas partie. Il ne s'agit pas non plus de bouder le Cinéma du Parc (ni le film de Solanas, un vrai chef d'oeuvre, ni, en soi, la projection en DVD). Nous exigeons seulement un peu plus de transparence et d'honnêteté de la part d'une institution que nous respectons et à laquelle nous tenons, et de la part de son propriétaire, qui a fait de grandes choses pour la cinéphilie à Montréal (il ne faut pas l'oublier). Voilà tout.
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs