lundi, septembre 17, 2007

 

Toronto, la fin


Samedi, le Festival de Toronto annonçait ses prix. Et, pour la 4ème année consécutive, c'est un québécois qui remporte le prix du meilleur premier film canadien: Stéphane Lafleur, avec Continental, un film sans fusil (sortie prévue courant novembre. Jolie affiche, en passant. C'est assez rare pour le souligner).

C'est bien, on est contents, fiers même. Mais pouvez-vous me dire pourquoi ce matin, lundi, on ne trouve aucune mention de cette victoire ni dans Le Devoir, ni dans cyberpresse?

Comments:
Cette absence est bien étrange, en effet... Mais La Presse se reprend aujourd'hui!
http://www.cyberpresse.ca/article/20070918/CPARTS01/709180492/6974/CPARTS01

J'ai entendu de supers bons commentaires sur Continental un peu partout à Toronto, tant de la part du public que de l'industrie. On ne peut pas en dire autant à propos de L'âge des ténèbres...

Il est amusant de comparer deux titres d'articles:
- Radio-Canada: "Festival du film de Toronto: L'âge des ténèbres bien accueilli"
- La Presse: "Le dernier Arcand mal accueilli"
Ben coudonc.
 
C'est parce que La Presse a assisté à la séance du matin avec la presse internationale et Radio-Canada, à celle du soir avec les invités officiels
 
Merci algorythme et marmel :) mais perso, je me fie à la cote "subjective" que Denis C. a donné à ce film.
6 sur 10.

Pourquoi? Parce que Denis reste un critique hors pair(j'le lisais chaque semaine au ICI) en qui j'ai confiance(comparaison perso à l'appui),malgré l'actuelle apparence de conflit auteur-critique, malgré son franc-parlé qui peut froisser, malgré ses films qu'on voit pas autrement que dans les festivals, malgré malgré...
Name it fuck, I don't care.

L'intelligence n'a pas d'identité ni ambition autre que d'éclairer, et ce n'est pas un hasard s'il laisse ici ses commentaires sur le blogue d'Helen(me trompe-je Denis?), tenancière de haute qualité qui nous laissent s'exprimer librement.

C'est mon opinion,sans vouloir convaincre qui que ce soit, en toute humilité.
 
"...je me fie à la cote "subjective" que Denis C. a donné à ce film. 6 sur 10."

Où il a dit ça?
 
Dans le billet "Qui a dit" .
 
Salut gang de 'gentils personnages'. Je ne crois pas que Continental soit 'mauvais', loin de là. Le film sera au FNC on en parlera ensuite. On échangera mais je crois seulement que le film est entièrement construit sur l'obsession des 'objets' et sur la recherche du kitsch à tout pris plutôt que de focuser sur ce qu'il semble vouloir nous proposer: l'exploration de la solitude des personnages. Ça m'a agressé ce manque d'humanité, c'est tout.

Mais je sens que je serai le seul à penser de cette façon. Alors basta!
 
non denis, je partage cet avis sur Continental. j'ai eu l'impression que sans être mauvais, il n'atteignait pas tout à fait les buts qu'il s'était lui-même fixés...?

j'ai senti que le film était rempli de "moments", mais ne parvenait pas à proposer une réflexion intéressante qui donnerait de la force à "l'ensemble". l'aspect de la solitude, que tu suggères, est un exemple de ce qui aurait en quelque sorte fait le lien.

sinon on se retrouve devant une suite de scènes avec des atmosphères et des personnages intéressants, et on a envie d'aller plus loin.

(j'ai failli revoir le film à Toronto même si je l'avais déjà vu à Mtl, juste parce que j'étais curieuse de la façon dont le public le recevrait!)
 
Puisqu'on parle déjà de FNC.
"Elle FNC".
Serait-il prématuré de demander des suggestions de films à quiconque, où vaudrait-il mieux redemander un peu plus tard dans une semaine ou deux?

J'ai mon papier et crayon prêts :)
 
Yvan, d'ici la semaine prochaine, on devrait avoir des infos plus précises sur ce qui y est ou pas!
Mais je sais déjà que le doc d'ouverture (sur les deux chefs montréalais) a pas mal déçu...
 
Merci!
 
Drôle de choix pour un film d'ouverture, non ?
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs