mercredi, août 01, 2007

 

Cheers, mates

Les amis,

Je vous quitte pour quelques vacances bienvenues. Je suis partie vérifier si la Guiness a vraiment un goût différent dans ses terres natales.

De retour aux alentours du 20 août (moment vers lequel je vais officiellement devenir trentenaire, quelle cochonnerie). D'ici là, soyez sages, ou presque, mangez sain et faites gaffes aux coups de soleil.

Je compte sur vous pour me raconter ce que je vais manquer!

Comments:
Hey! Bon voyage chère amie! Tu boiras une couple de pintes en notre nom!
 
Bon voyage Helen!
Profite bien de tes vacances!
 
Chanceuse, je boirai une, non, quelques Guiness à ta santé.

D'autres chanceux, ils l'ont leur ciné-club, eux. Contrechamp
 
Cheers to you Helen.Have Fun.

Ici on s'amuse ferme avec Augendre sur son belogueu. Luc Brunet, Jason notre ami et Steve Boudrias se sont levés. Je viens de lui envoyer deux autres jabs qui sont passés dans le beurre de la censure, paf, publiés instantanément. Hihi.
JeanB vous avez raison, on lui accorde trop d'importance car au-delà de l'éxécrable personnage, on le tolère encore en haut lieu.
Ce n'est cependant pas une raison de se taire devant la défaite de la pensée au profit de l'imbécilité triomphante; au contraire. Il faut la dénoncer, même dans un hebdo gratos lu par des milliers.
 
Question pour vous tous suite au visionnement du redoutable objet esthétique OUR DAILY BREAD au Parc:

Roland Smith au Parc devrait-il s'acharner à présenter des films en projection dvd sous prétexte que le marché est féroce et qu'il ne peut plus 'louer' les copies 35mm aux distributeurs américains, quitte à faire subir au spectateur des problèmes techniques et à proposer une image discutable?

Je me questionne, c'est tout. Et pour ceux qui se posent la question, le Parc ne possède pas de lecteur beta numérique, seulement un lecteur dvd.

Faites-vous partie de ceux qui disent a) Merci Roland, c'est la seule façon de voir ces films sur grand écran ou b) mieux vaut s'abstenir pour le respects de l'oeuvre et parfois des ayants droits?
 
FFM 2007: un film hors-compétition de Cannes (Ferrara), un film dela Quinzaine (Nolot), 2 ou 3 de Berlin, 3 ou 4 de Karlovy Vary. Wooow!

À surveiller suite à quelques recherches:

Cobrador
Avant que j’oublie
Le visible et l’invisible
Le papier ne peut pas…
Autopiloten
The Art of Negative Thinking
The Insurgents
Opium
The New Man
Fata Morgana
 
Aucune de ces réponses.Mais si on me pousse au mur, je répond "a".
J'aime mieux un Parc ouvert que fermé. Idéalement c'est B, je connais pas la plomberie du marché filmique mais un cinéma digne devrait respecter tous les droits.

Un cinéma répertoire devrait-il se priver de projeter des films sous ce prétexte, quand on sait que bien des cinéastes et créateurs passent outre les tarifs d'une guilde pour pouvoir tout de même créer leurs oeuvres faute de moyens?
"It takes two to tango"...

Mais de là à s'acharner en dvd comme la question le laisse entendre, ya des limites.
 
Denis, avec mon nouveau poste, je suis familier avec ce débat.

Selon moi, si une copie 35 sous-titrée est disponible, ce qui n'est pas toujours le cas, le programmateur doit tout faire pour l'obtenir. S'il ne peut payer les prix de location, il peut toujours laisser tomber.

Le problème : avec les films sortant rapidement en DVD, les spectateurs peuvent ne pas voir l'intérêt de voir un film sur ce format en salles alors qu'il suffit de quelques semaines pour le voir chez soi dans des meilleures conditions. De plus, les DVDs causent très souvent des problèmes pouvant, à la longue, mettre une audience de réguliers de très mauvaise humeur. Si M. Smith désire continuer à montrer des DVDs, la moindre des choses serait de se procurer un appareil Beta Numérique et de transférer ses copies sur ce format. Il éviterait ainsi plusieurs tracas.

La situation devient particulièrement embarassante lorsque Parc organise des rétrospectives. Montrer WILD AT HEART sur DVD est innaceptable.
 
Denis, arrête de squatter le blogue de Helen et ouvre ton blogue. :P

Pour répondre à la question, je pense qu'il est déjà assez difficile de convaincre les gens de se déplacer et de payer le billet d'entrée au cinéma, s'il faut en plus qu'on se mette à voir des lignes et des petits blocs numériques à l'écran, ça brise la magie.

Je me rappelle qu'à la projection de presse du (télé)film Histoire de famille, on voyait la cigarette et la fumée découpées en lignes. J'ai semblé être le seul choqué par ce détail technique. Je suis d'accord pour l'ère numérique, mais il ne faut pas tout balancer les avantages du 35 mm qui était d'une perfection esthétique difficle à surpasser.
 
Saraband est projeté ces soirs-ci en DVD. Est-ce vraiment rendre hommage à Bergman?
 
D'après une petite recherche sur Internet, on apprend sur Allocine.fr que «À la demande d'Ingmar Bergman, qui n'était pas satisfait du transfert de son film en 35 mm, Saraband est projeté au cinéma en haute définition numérique, son format d'origine. C'est la première fois qu'un film est exploité en salles dans ce format unique. L'équipement spécifique que suppose ce type de projection se déplacera donc à travers la France dans les salles qui programment le film.»

Je m'y connais mal en formats de projection, mais le DVD peut-il rendre le cinéma numérique haute définition? Il me semble que l'Excentris est équipé pour cela et une ou deux autres salles, je ne saurais le dire pour le Cinéma du Parc.

S'il y a des «chiures» à l'écran, ce n'est pas lui rendre hommage, d'autant plus que le DVD est sur le marché.
 
Quand le chat n'est pas là.

Une chose est sûre, lorsqu'il est question d'une rétrospective, le minimum est d'avoir toutes les copies en 35mm (ou dans le format choisi par le réalisateur).

«Bon aujourd'hui on vous présente Early Summer d'Ozu. On a prévu de projeter Tokyo Story demain mais on a pas de copie. Si quelqu'un serait assez gentil pour nous amener le DVD en après-midi ça serait vraiment apprécié. Merci et bonne projection.»
 
Le plus bel hommage à Bergman est la projection extérieure de VIRGIN SPRING à 20h30.

Merci Losique, on va amener toute la tite famille.
 
Ah ah, mes petites souris ont bien dansé...On continue?

Denis, chouette question. Insoluble problème, mais chouette question...

Oui, ça me dérange quand la qualité n'est pas tout à fait là. Mais dans le cas du Parc, qui passerait ces films s'il ne le faisait pas? Je sais bien, il ne faut pas se contenter de moins, et je suis certaine que l'ami Smith préférerait aussi de belles 35, mais entre rien du tout et quand même un petit quelque chose, je préfère le deuxième.
 
J'ajouterai:

Comment faire dans ce cas-ci pour résister à la tentation de downloader la version dvd piraté sur internet?

C'est désormais une réaction/option, tabou certe, mais de plus en plus répandue. Si je me donne la peine de me déplacer pour voir un film, il a intéret à être diffusé dans les conditions optimales. À mon avis, c'est un facteur absolument non-négligeable pour qui tiens une salle de cinéma. Répertoire ou non.
 
Beau questionnement.Downloader une version pirate c'est l'insulte ultime à mon avis.Quand on pense qu'I-tunes vous offrent la toune à 99 cents! Faut être un bandit cheapo pour downloader sans vergogne.
Pour répondre à Denis,(tu l'ouvres quand ton blog cher ami?) non c'est pas lui rendre hommage à Bergman, mais au moins il est diffusé.Il faut respecter le format souhaité par l'auteur, de manière raisonnable. Simon a raison, le Parc devrait s'équiper et transférer en béta numérique au moins.Minimum syndical oblige.

Finalement, j'aime mieux louer un dvd que je verrai chez moi sous de bonnes conditions,qu'un dvd sur grand écran avec chiures techniques.
Mais j'aime mieux un grand film dvd chiures sur grand écran,qu'une merde haute définition projetée dans cent salles. Le Parc est finalement qu'un grain de sable doré dans l'océan merdique monopolisé.Le problème est non seulement éthique, mais politique culturel monopoliste.
 
Aujourd'hui, j'ai visionné un film sur copie DVD-R. Le disque s'est mis à sauter vers la fin, ce qui a nuit à mon visionnement. Par contre, je n'étais pas en colère parce que je ne m'étais pas déplacé et n'avait pas déboursé 7$ pour avoir ce traitement en échange.
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs