jeudi, juillet 26, 2007

 

The Host en DVD

Nous en avions un peu parlé par ici au moment de sa discrète sortie. Mais voilà que le génialissime film de monstres de Bong Joon-ho trouve sa niche en dvd.

Si ça vous tente, ma critique est par là

Les américains l’ont fait mille fois : un monstre surgi d’on ne sait où vient perturber le ronron tranquille d’une société bien souvent aseptisée, forcée par l’entremise de la bestiole d’affronter ses propres démons. La recette est archi-connue. Et voilà bien ce qui étonne dans The Host, nouvel opus du cinéaste sud-coréen Bong Joon-ho présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2006. Chacun des plans de son film n’en finit plus de surprendre
....

Comments:
Belle critique.Je m'doutais bien que tu apprécierais ce petit chef-d'oeuvre.

Bong est ici comme un horloger qui refait à sa manière un mécanisme 1000 fois utilisé pour en faire un pendule hypnotisant, ou un jeune musicien ré-inventant un vieux classique de manière magistrale.

À voir et à savourer.
 
Vraiment hâte de le voir ce sacré film. Je crois que je vais aller le louer ce soir, je vous reviendrai là-dessus.
 
De retour de mon visionnement. J'ai bien aimé, même si je crois que les commentaires dithyrambiques de certaines sommités en périphérie de ma cellule cinéma eurent une certaine influence sur mon expérience. Le fameux phénomène du hype. Mais que pourrait-on reprocher à The Host? C'est foutrement bien foutu, c'est très drôle aux bons moments, les personnages sont assez développés, les niveaux d'interprétations assez larges donnent de la profondeur.

Pis ça fait plaisir de voir une grosse bebitte à la Predator/Alien.
 
Bon daccord, "chef-d'oeuvre" est p'têtre un peu fort.On s'entend- tu sur "petit bijou d'amour"?
 
http://www.youtube.com/watch?v=agBMxX1SeJo

rien ne peut battre bébé vs Cobra

THAT is serious shiiiiite!
 
Incroyable...Une aberration de la nature ou "Le serpent qui ne pouvait mordre l'innocence pure".

Momo the Cobra, our favorite pet!
Momo 'sti, dans ta niche ça presse.

Comment peut-on laisser un bambin s'approcher d'un cobra!
Du vrai délire.

Cheers Denis.
 
Denis, t'as fait pleurer mon coeur de potentielle môman.
c'est complètement sadique!
Les parents sont des cinglés fous malades...
J'aime mieux la bestiole de the host :)
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs