mardi, avril 17, 2007

 

Signe, comme tu n'as jamais signé


Allez, on sort tous nos crayons virtuels et on se rue pour signer la pétition sur le web (telle que vue sur le blogue de Jason) destinée à soutenir le cinéaste thaïlandais Apichatpong Weerasethakul (à répéter 10 fois, très vite, tous les matins) refusant de soumettre son film à la censure éditoriale qu'exige son pays.

The film “Sang Satawat” (“Syndromes and a Century”), recently submitted to the Censorship Board, was not approved for release in Thailand unless cuts are made. The Board would permit the release on the condition that four cuts were excised. As a result, director Apichatpong Weerasethakul decided to cancel commercial release of the film in Thailand and stood firm that these cuts not be made. He has issued a statement: “I, a filmmaker, treat my works as my own sons or my daughters. When I conceived them, they have their own lives to live. I don't mind if people are fond of them, or despise them, as long as I created them with my best intentions and efforts. If these offspring of mine cannot live in their own country for whatever reasons, let them be free. Since there are other places that warmly welcome them as who they are, there is no reason to mutilate them from the fear of the system, or from greed. Otherwise there is no reason for one to continue making art.”


La suite plus un cours de thaïlandais gratuit.
Pour d'autres nouvelles sur le petit génie du cinoche thaï, le site web de sa compagnie, Kick The Machine

Comments:
Je me suis rué.J'ai zieuté(talentueux le mec).J'ai signé.On est en 2007, et la censure demeure un combat de tous les instants.
(soupir)
 
aaah notre bel et indécrottable égo! On sait de source très sûre que le film d'Arcand est terminé et bien terminé. Mais la rumeur veut que ce serait 'ben ben ardinaire'. Un refus de Cannes est très très probable.

Donc, nous dirons fficiellement que 'le film n'est pas prêt'!!!
 
C'est pas comme si Arcand est un cinéste si exceptionnel que ça, outre Jésus de Montréal disons (que, même là, je n'ai pas vu depuis des lunes).

La bande annonce de son petit dernier laisse présager un film assez banal merci avec une trame conventionnelle : père de famille en crise existentielle qui s'évade dans des fantasmes «loufoques» (American Beauty avec un peu de Brazil).

Donc ordinaire comme Les invasions barabres était ordinaire?
 
une nouvelle comme ça, la veille de la conférence de presse pour la sélection officielle à Cannes...

wag the dog denise.
wag the dog patrick.
waguez the dog, pis vite.
 
ah, c'est drôle, tout à coup le film d'arcand est prêt!
le jeu de coulisse devait être beau à voir hier...
le cinéma dans le cinéma, surement.
 
Completement ridicule. Le film n'était pas prêt et en moins de 24 heures il clôture le festival selon La Presse... Les années passées ont démontré qu'un film d'ouverture ou de clôture n'est pas nécessairement digne de marquer l'histoire du cinéma.

Mais ce qui est très étrange c'est l'absence du film de Arcand dans le dossier de presse officiel du festival. M'enfin.
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs