samedi, mars 31, 2007

 

Banni!


Vous vous rappelez de Lou Ye? Nous avions déjà papoté de ce réalisateur chinois l'an dernier, au moment du Festival de Cannes. Il y avait en effet présenté son film Summer Palace où l'on causait des événements de la place Tienanmen, mais sans l'autorisation préalable de la sympathique Administration d'État Chinoise de la Radio, du Film et de la Télévision , ce qui lui avait valu d'être interdit de tournage en Chine pendant 5 ans. Pas une nouveauté pour ce cinéaste qui avait déjà été banni de la sorte après la présentation, elle aussi non autorisée, de son Suzhou River au festival de Rotterdam en 2000. Comment dit-on tolérance et ouverture en chinois déjà?

Malgré tout, une bonne nouvelle. The Guardian révélait que le brave cinéaste était en train de préparer son nouveau film, The Last Hour, relatant l'histoire d'un Palestinien abandonné par sa femme après avoir passé 10 ans dans une prison israëlienne.
Adapté de et par Mazen Saadeh (également documentariste), le film sera tourné en Palestine, si Lou Ye parvient à récolter les fonds nécessaires.
La mondialisation, ça a quand même parfois du bon.

Comments:
Tu me diras que je vais être très prévisible en répondant à un billet qui touche à la Chine...

C'est normal que d'ici on s'insurge continuellement contre le manque de tolérance et d'ouverture des Chinois, mais si on tient compte de leur histoire ancienne et récente, leur système ne vit-il pas déjà une progression fulgurante vers un meilleur système? Qu'ils n'adoptent pas un système démocratique et ouvert du jour au lendemain démontre seulement une belle prudence de leur part. C'est d'ailleurs ce que les Chinois pensent en général eux-mêmes. Le milliard et plus de Chinois devraient-ils se risquer à un système foireux et mafieux comme celui des Russes?

D'autre part, ce sont des gens comme Lou Ye qui feront évoluer la Chine vers un système plus ouvert en le critiquant, le plus beau rôle que peut occuper un artiste et un intellectuel dans une société.

Ça me fait penser à quel point je déteste voir des Québécois ou autres Occidentaux aller pleurnicher disons au Tibet sur le sort des opprimés. Ça ne tient pas du tout compte de la situation historique et politique en Asie et surtout ça ne mène à rien.

Les Chinois sont très bien capables de mener leur révolution démocratique eux-mêmes.
 
Pardonnez le changement de sujet subit : je me suis presque laissé avoir par cette nouvelle qui circule depuis vendredi sur Internet. Maintenant, je suis convaincu qu'il s'agit d'un poisson d'avril :
www.kuro5hin.org/story/2007/3/28/132751/380

Étrangement crédible, vous ne trouvez pas ?
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs