jeudi, septembre 07, 2006

 

On my way

Papillon dans le ventre. Je pars aujourd'hui, pour la première fois de ma vie, comme une débutante, au Festival de Toronto!

J'y accompagne le film qu'Atopia va distribuer, Sur la trace d'Igor Rizzi, qui vient d'ailleurs de faire belle impression à la Semaine de la Critique à Venise. Je préfère ne pas trop vous en parler, sinon vous m'accuseriez de favoritisme (oh, je vous connais, avec vos idées mal placées!), mais je ne peux pas m'empêcher de vous dire qu'il y a vraiment quelque chose dans ce film!

En direct de là-bas, je tâcherai de vous en raconter le plus possible. Sinon, de retour le 14 avec sûrement pleins d'étoiles dans les yeux!

En passant, je souligne également la très triste nouvelle de la semaine: le ICI a décidé, d'un commun accord avec lui-même, de se départir de la collaboration de R. Lévesque. C'est une honte.

Comments:
sinon vous m'accuseriez de favoritisme (oh, je vous connais, avec vos idées mal placées!) oh oh oh Helen voilà une phrase typiquement augendrienne! ATTENTION ma douce...

Have fun à Toronto mais lève-toi de bonne heure, TOUT est complet, même souvent pour les accrédités. Ceux qui mordent le plus fort entrent!

Roulement de tambour cette semaine: la qualité des films en compétition au FFM: pas d'amateurisme forcené (hein, kess ça veut dire ca le cave??) ni oeuvres terriblement avant-gardistes et assommantes. Ouuuuuuuuuuh un plan-séquence!

J'adore associer les mots 'terrible' et 'assommer' à ce Augendre si compétent..

C'était son premier FFM!

Dans ma prochaine intervention, je vous donne mon opinion sur l'origami, j'en ai jamais fait mais bon...

RIP Robert Lévesque mais déjà à mon époque, nonobstant son talent de grand plumitif, on voulait déjà le faire sauter...

Et autre perle: consultez la belle boîte grise RÉPERTOIRE a) belle ville en santé b) belle et pertinente supervision éditoriale.

Bon allez, qui vient voir Cheerleader Auditions?

SI JAMAIS vous m'apercevez dans la même pièce qu'Augendre, faites-le moi savoir, je veux signer son plâtre.
 
Une tragédie le départ de Lévesque. Je me suis même permis un courriel de remerciementpour ses carnets pertients et joliement écrits.

Enfin. C'est très dommage.

***********

Effectivement Monsieur C. Une fabuleuse perle cette semaine ce répertoire. Je crois que la supervision éditoriale est plus intéressée à regarder des parties de tennis et à sombrer dans de la (pseudo) poésie du quotidien digne des plus grandes insignifiances. Le ICI me désole grandement.

Ps: Black haired divas me semble un grand cru,j'y cours.
 
Bon Festival Helen,rapportes-nous des histoires savoureuses!

Hallucinant de voir cet hebdo se vider de sa substance jadis savoureuse pour laisser place à une matière brune et grumeleuse.

Z'avez remarqué le changement de ton de Thibeault?
On dirait qu'il veut sauver sa peau de la purge en cours par ses dernières chroniques dignes d'un salon de thé Westmountais.Et que je te liche le boss pour pas perdre mon fauteuil.
Osti que c'est pathétique!

Tiens je verrais Michel Girouard comme rédac-chef...
Appel à tous les lecteurs(trices) frustré(e)s, inondez-les de vos courriels pour protester, ça prend cinq minutes de votre temps.
 
Yvan,vous n'avez pas idées comment de courriels frôlant l'insultes que j'ai envoyés précédemment. Et le tout sans aucun retour. Zéro. Niet. Le néant.

Pathétique vous dites? Ça frôle "l'amateurisme forcené"... Depuis que Monsieur Thibeault nous a parlé de ses états d'âme de nouveau papa, j'ai complétement décroché. Quelle merde. Du pur Claire Lamarche navrant. Je peux bien croire que les temps sont difficiles pour la liberté de parole dans les médias écrits en ces jours de convergence,mais coudon, est-ce qu'il y a des gens qui ont des convictions? T'as la chance d'avoir une tribune, utilise moindrement ton pouvoir pour brasser subtilement des idées et non faire un condensé "human interest" à la Reader's Digest. Enfin.
 
Thibeault cherche à garder sa job, point, depuis 1999, 2001, 2004, 2006 et probablement en 2008... Un nouveau papa doit toujours garder sa job. Il est parfait dans le rôle de la marionnette menottée. Faut presque pas lui en vouloir. SCOOP: le ICI change de look la semaine prochaine. Exit Lévesque, Mado, Trudel... Bienvenue Nelly Arcan (soupir), François Avard (soupir), etc..

La ville est F.É.B.R.I.L.E.

Le courrier négatif au ICI est lu mais dorénavant jamais publié. Et pendant ce temps où le ICI se pend avec sa corde, le Voir continue dans sa toute tranquille médiocrité, sans qu'on le remarque, comme la fille ordinaire avec le t-shirt ordinaire là-bas dans le parc à côté de l'étang avec une drôle d'odeur.
 
Ah, c'est si payant que ça rédac-chef? Se mettre à plat-ventre devant un boss, ça c'est payant.
Papa ou non.Changer de job ne tue personne.Grand bien lui fasse d'être écouillé.

Les hebdos gratuits sont devenus des brochures publicitaires.Quand je pense aux arbres qu'on abat pour imprimer ça.

Plus grand monde n'a de convictions, seulement un compte en banque à maintenir.

J'ajoute mon soupir aux tiens Denis.
 
Bon, les amis, j ai a peine eu le temps de jeter un coup d oeil au ici cette semaine que vous m en faites un magnifique resume...plus ca change, plus c est pareil, on dirait. Et cette nouvelle maquette...c est comme emballer joliement un cadeau qu on a honte d offrir en esperant que ca ne se verra pas trop

Quelle debandade.

Et moi qui ecrit des phrases augendriennes, en plus...:)

Bon, pour changer de sujet, pour l instant, rien de bien neuf du cote de toronto la straight. Je viens d arriver et commence ma journee demain en esperant me faufiler aux projections du Caiman et du film de Borat (avez-vous entendu parler de ce type visiblement aussi cingle que virtiolique qui se fait passer pour un journaliste du kazhakstan et va aux Etats-Unis pour apprendre comment rendre son pays plus efficace dans le capitalisme? Ca ne ressemblera probablement pas a un film, mais ca m intrigue drolement!).

desole pour les accents et autres petits trucs de ponctuation manquants, mon ordi n etant plus a la maison se croit permis ces divaguations. Attendez que je le mate
 
Moi je suis un fan fini de Borat... c'est Sasha Baron Cohen, génial. Ses formules de politesse sont en polonais, ses scènes pseudo-kazakh sont tournées en Transylvanie et c'est tout simplement pissant. Ils essaient d'avoir le film au FNC. Sinon, sortie le 6 nov. hihi
 
Hey les z'amis, moé j'ai eu la chance de me ramasser dans la même salle qu'Augendre cette semaine.

J'aurais aimé lui parler, lui demander pourquoi le cinéma est futile et l'inviter à mon émission.

Ce sera pour une prochaine fois.
 
maudit chanceux
 
ouais je sais, c'est un grand honneur.

T'as pas idée à quel point ma grand-mère est fière de moi.

J'aurais aimé que tu sois avec moi Denis pour vivre ce grand moment.
 
Pendant qu'Helen mate son ordi et se taille une place dans la ville Reine, Denis,plusieures personnes te réclament, tu le savais?
Et j'ai qques questions pour toi, si tu en as envie.
-Aimerais-tu écrire des critiques à nouveau?
-Quand tu dis "on voulait le faire sauter" à propos de Lévesque, t'inclus-tu dans le "on"? Si oui, pourquoi? Et sinon, pourquoi encore?
-Ton prochain film,ça avance?

Merci.
 
Yvan. Les gens qui semblent-ils me 'réclament' ne savent pas combien il est bien de ne plus vivre cette 'pression du milieu'. Je ne m'ennuie pas d'écrire du tout. J'aimerais écrire si la critique existait vraiment dans cette ville. Tous les journalistes-critiques se disent 'indépendants' mais ils tempèrent et tempèrent encore ou bedon ils deviennent vite de simples extensions du travail d'attaché de presse.

Je veux être cinéaste, j'ai un long de connu, un long en montage et deux longs en développement avec deux producteurs majeurs. Je voyage depuis 15 mois... Pourquoi je retournerais dire du mal d'un film de Ghislaine Côté pour ensuite avoir un distributeur sur le dos et ensuite mes boss sur le dos, ensuite l'équipe des ventes publicitaires sur le dos? Pourquoi? Impossible qu'on me réclâme tant que ça puisqu'AUCUN média m'a offert d'écrire suite au départ du ICI donc... J'attire le troubbe Yvan! ;)

Les haut gradés chemises brunes de Québécor voulaient faire disparaître toute trace d'intellectualisme de ce journal. Lévesque était bien sûr visé à certains moments. Moi, tt ce qui pouvait apporter un semblant de crédibilité à ce journal, je voulais le garder bien sûr. Ils réussissent lentement leur plan... Un beau gros cadre bien vulgaire aurait dit l'autre jour en réunion des ventes en parlant d'Augendre: 'Avec lui au moins on n'a pas de troubbes' Voélà.

Mon prochain film mm... oui, 35min de montées. On vise le 77-78min, pour Noël ou janvier. 100% indépendant, 10 000$ de budget. En bulgare avec des beaux bulgares talentueux. Bizarro Bizarro je crois.
 
Ben merci Denis, chouette l'indépendance indeed.T'as raison, pourquoi se faire chier quand on peut faire ce qu'on veut.

En faisant des films, on choisit le "troubbe" que l'on veut faire ;)

Bon succès.
 
Un succès assuré au box-office. :P
Mais dis-moi Denis, ça va réussir à passer au Clap ou au Beaubien ou alors il faudra aller dans ton sous-sol pour voir ce film bilzgare?
 
Ah non, j'accepterais jamais que ça finisse dans mon pas-de-sous-sol! Ce sera vu, d'une façon ou d'une autre...
 
C'est mal parti pour moi, je parle pas le bilzgare :)
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs