jeudi, juin 29, 2006

 

Fermé pour farniente

Un p'tit dernier avant la route...

C'EST LES VACANCES! En tout cas pour moi. Je pars ce soir, et ce jusqu'au 20 juillet pour satisfaire mon péché mignon: la paresse.

D'ici là, amusez-vous, venez tout de même faire un petit tour par ici (il y aurai peut-être des surprises et dès qu'un ordinateur croisera ma route, je l'utiliserai) et allez vous rafraîchir dans les salles sombres!
On se racontera tout à mon retour.

Ah, et en passant, si quelqu'un peut m'expliquer ce qu'à bien voulu dire notre cher Mickey cette semaine? Je suis encore sous le choc...Son "analyse" du cinéma américain est sidérante!

Comments:
C'est pourtant si simple : Ce brave Mike découvre que ce n'est pas parce qu'il y a beaucoup de mauvais films américains qu'il n'y a pas, aussi, beaucoup de bons films américains. Et vice versa.
Afin de vérifier sa théorie, je m'en vais louer "Sunset Boulevard" et "Delta Force 2" chez Blockbuster...

Bonnes vacances...
 
Fût une époque où la question se réglait vite: cinéma américain et cinéma hollywoodien. Mais Mickey 1er lui NUANCE tout ça pour le bien de mon éducation filmique. Mickey est un abat-jour.
 
ATTENTION ATTENTION: Si MICKEY s'attaque aux Amants réguliers de Philippe Garrel a)il risque de vraiment se pendre avec sa corde b) on va pisser dans nos culottes. À suivre...
 
Wanna talk about "cinema"?
Chuck RULES baby!
 
J'ai préféré son hommage à Meryl Streep...

Faudrait lui demander la différence entre série B et série Z, j'aimerais bien entendre sa définition.

De qui parle-t-il lorsqu'il prétend que certains le prennent pour un démago ?

Moi je le trouve stupide, mais démago, ah ça non...

bon,je retourne au boulot.
 
Série B = section cinéma du Voir
Série Z = section cinéma du Ici

Mais Mickey va nuancer, sans démagogie!
 
Eh que vous êtes méchants avec sa Majesté! J'ai bien envie de faire l'avocat du diable pour une fois.
Avec tout le fiel que l'on déverse sur lui, il doit commencer à se gratter sérieusement.(Il se gratte sans doute déjà pour écrire)
Que vous a-t'il fait personnellement? Du mal? Non.
N'est-t'il rien de plus que votre soupape à sarcasme? Come on guys!

En passant,je croyais que l'appellation "Mickey 1er" était déjà prise par Mickey Mouse. "Number two" lui va si bien!
(incapable de me retenir, scusez)
Ce qui me brûle le plus dans toute cette histoire, c'est le plagiat.Le plagiat de la chronique DVD inventée par Helen.Il est là le scandale! Mais au risque de déplaire à certains citoyen(ne)s, je trouve que ses critiques ne sont pas si mauvaises cette semaine.Sa chronique souffre cependant d'un mal presque incurable.Un ton professoral insupportable(j'imagine l'index qui pointe),des raisonnements qui mènent à tout et son contraire et une prétention qui fait passer la Marquise Robert pour une fermière...C'est qui "l'élite" que tu accuses sans arrêt? Nommes-en bordel! Drop the fucking names! Tu loges ou exactement Michael? Au centre, à gauche, à droite, en haut ou en bas?
What goes around, comes around...À force de faire des gorges chaudes sur tout et rien en même temps, tu perds toute crédibilité, et l'intérêt du lectorat.

Le cinoche, c'est comme les critiques, il y a le bon,le syndicalement acceptable et le mauvais.Les critiques de cinéma,les critiques entre deux chaises et les critiques popcorn-pepsi-diète.On peut être daccord ou non avec moi, j'en ai rien à cirer.Mais qu'est-ce que c'est bon d'avoir un espace ou s'exprimer en toute liberté!

Bach(Jean-Sébastien) disait que la musique consiste en 1% d'inspiration et 99% de transpiration.La critique est facile, l'art difficile.J'ai terminé mon un pour cent de sarcasme en attendant ma lettre à Pierre Thibault.À moins que...

P.S.
C'était comment le band mercredi soir? Pierre Thibault il est comment comme rédacteur en chef?Je l'aime bien comme chroniqueur.As-t'il un pouvoir quelconque?
 
Moi, ce qui me fait peur avec Mickez 0, c'est que le garçon est l'exact symptôme de ce qui va mal dans la critique: les directions médiatiques qui font une allergie purulente dès que le mot intello est prononcée, la rapidité du jugement préférable à la vision critique, la paresse intellectuelle, le manque de rigueur et de passion...
Alors, oui, on se venge peut-être sur lui, mais c'est un cas de mauvais endroit au mauvais moment. Pis il a qu'a pas la ramener comme ça, aussi...il donne le bâton pour se faire battre.

Et désolée si ça passe pour de l'acharnement, mais il ne peut pas non écrire tout ce qui lui passe par la tête sans que personne ne réagisse.

Quant à Thibeault...disons que pendant un moment, j'ai cru qu'il était aussi honorable que ce qu'il dégageait. La suite m'a prouvé que non.

ps: je ne serais pas là, mais vous me raconterez les Amants réguliers vus par Mike...
 
Ce qu'il nous a fait personnellement? Rien. Bien sûr Yvan. Mais sa particu-hilarité à lui, contrairement aux autres qui oeuvrent dans le 'milieu' (Helen et moi on les connait tous, c'est qu'il a osé débarquer comme ça, sans connaissances cinéphiliques 'décelables', avec un égo réel, avec une sorte de mission de plaire aux sbires qui l'engage, avec le mandat inavouable de rendre obsolète l'identité de ce qu'a été le ICI, ce qui l'a rendu crédible, ce que les cinéphiles aimaient. C'est ça qui nous pue au nez. Les zautres du Voir, les zzzautres de La Presse, les 'chroniqueurs' ne font aucunes vagues et ont la consigne de 'ne pas se faire remarquer'. Ils le font et à la limite, le font bien. Mike0 lui a trainé une sorte de fierté imbuvable qu'il ne pourra pas traîner longtemps. C'est minable tout simplement, et il est incapable de chausser ce qu'il y avait à chausser (nos modestes chaussures à Helen et moi). Je sais comment ça fonctionne et l'équipe de rédaction ne doit tout simplement pas lire ses textes avant de les laisser publier. Ils le feront un jour et quelqu'un lui chuchotera la vérité: 'MichaËl - arrête!' PS: Le band l'autre soir a fait son travail et PS2: OUI personne n'a eu la décence de changer un iota à la chronique dvd - c'est dans les moeurs de la maison ces choses-là. PS3: OUI qu'il s'attaque à Philippe Garrel la semaine prochaine... ce sera l'Armageddon!
 
C'est effectivement triste de voir comment cet Hebdo se vide de sa substance.Et Patrick Baillargeon de dire que Radiohead le déprime et lui fout les boules...Un peu de Prozac, Pat?

Ya que Robert Lévesque d'intéressant cette semaine je trouve.Et d'apprendre qu'on ne lit pas (ou presque)les textes avant de les publier,ça me scie la raie en pensant aux arbres qu'on abat pour tout ce papier.Vos deux commentaires sont très éclairants,et il y avait du coeur là-dedans!:) Ya rien comme l'éclairage intelligent et sans amertume de ceux et celles qui ont vu et vécu.Cela va orienter ma rédaction même si ma modeste contribution pourrait n'avoir l'effet que d'un coup d'épée dans l'eau.Je suis réaliste, mais pas défaitiste.Allons savoir...
 
mon dieu mais où êtes-vous rendu???
 
À toi de nous le dire cher et courageux anonyme... À l'affiche cette semaine, Mickey Zero nous éclaire sur sa jeunesse... dans un endroit où il n'y avait que 8 cinémas.
 
À l'affiche la semaine prochaine:

Tylenol présente:
"La palpitante vie intra-utérine de Mickey la souris".
Avec la phrase accrocheuse en-dessous: Au secours! Nous allons tous mourir!

Santé Canada considère que le danger pour la santé mentale croît avec la lecture assidûe de l'Augendrie.:(
 
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs