samedi, mai 13, 2006

 

Richard Kelly ira-t-il à Cannes?

Son nom vous échappe peut-être encore, mais le petit bonhomme de 31 ans ne vous est pas complètement inconnu, j'en suis certaine. Richard Kelly réalisait, en effet, en 2001, l'objet Donnie Darko, film de science-fiction existentiel et temporellement tarabiscoté, réellement impressionnant.
Tellement impressionnant, en fait, qu’on fera semblant de ne pas avoir vu ce scénario de commande dont il accoucha ensuite pour Tony Scott : celui de Domino.
Mais voilà le temps venu de son deuxième long : Southland Tales, évoquant les conséquences (guerre, pénurie de carburant, ça vous rappelle quelque chose ?) d’une attaque nucléaire à Los Angeles, en 2008. Au générique : The Rock et Sarah Michelle Gellar (allez-y quand même, dans Donnie Darko, c’était Patrick Swayze qui s’y collait dans un génial contre-emploi).
Southland Tales a été sélectionné pour faire partie de la compétition officielle du festival de Cannes cette année.
Jusqu’ici tout va bien, donc?
Pas si sûr. Le Department of Homeland Security américain vient en effet de mettre quelques bâtons dans les roues de ce pauvre Richard Kelly en le suspectant de terrorisme, le nom d’un certain James Kelly (le vrai nom du cinéaste étant James Richard Kelly) se trouvant sur leur liste « à surveiller ». Le gouvernement a donc piqué le passeport de Kelly tout en le sommant de prouver sa nationalité américaine avant le 17 mai, date de début du festival de Cannes. Kelly, un peu sonné, on le serait à moins, a eut ces mots pour la presse: "The paranoid conspiracy freak inside me is starting to think this has something to do with the film"
A surveiller...

Comments: Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs