vendredi, mai 26, 2006

 

Police

Et non, Cannes ce n'est pas que des films, du champagne et des jolies robes.
C'est aussi l'endroit où certains réalisateurs se lâchent. La preuve, cette anecdote bizarre, lue dans le dossier spécial Cannes du Nouvel Obs.

Usage de faux
Le réalisateur Xavier Beauvois a été interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi à Cannes pour avoir tenté de se faire passer pour un policier avec une fausse carte empruntée aux accessoires de son dernier film, "Le petit lieutenant", selon une source policière.
Le cinéaste, qui stationnait en scooter à la gare routière de Cannes à un endroit où il gênait la manoeuvre d'un chauffeur de bus, a refusé de déplacer son engin en affirmant au conducteur qu'il était policier et en lui présentant une carte pour l'attester.
Quelques heures plus tard, après avoir de nouveau croisé le cinéaste, âgé de 39 ans, à proximité d'un lieu où se déroulait une soirée du festival, le chauffeur de bus a fait part à la police de ses doutes sur l'authenticité de la carte de fonctionnaire présentée par Xavier Beauvois, rapporte le quotidien Nice-Matin.
Ce dernier a été interpellé et conduit au commissariat où il a indiqué que la carte provenait des accessoires de son dernier film, "Le petit lieutenant", qui se déroule dans le milieu policier.
Le cinéaste encourt des poursuites pour "usage de faux".

Niaiseux...

Allez, d'ici juillet, mois de sortie prévu pour Le petit lieutenant au Québec, on s'offre le droit de ricaner. Ensuite, on oublie et on va voir cet excellent film dont Pialat aura pu être fier.

Comments: Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs