mercredi, mai 10, 2006

 

L'amour de l'art

Bel homme, n'est-ce pas...?
Randy Quaid, ça vous dit quelque chose? Mais si, rappelez-vous ces flamboyants seconds rôles dans Midnight Express, Independance Day ou Not Another Teen Movie...Toute une carrière, non? Mais surtout rappelez-vous dans Brokeback Mountain le type bedonnant qui engageait Jake Gyllenhaal et Heath Ledger sans savoir que ces deux-là préféreraient batifoler auprès d'un feu de camp au lieu de garder ses moutons.
Et bien figurez-vous que le charmant monsieur vient d'annoncer qu'il renonçait à sa poursuite, engagée en mars dernier, contre les studios Focus Features (propriété d'Universal) producteurs de Brokeback Moutain.
Car voyez-vous, ce cher Randy estimait avoir été floué. Ang Lee l'aurait en effet convaincu d'accepter un salaire moindre que ses sept chiffres habituels en insistant sur le caractère non commercial de son film, sur les sacrifices que tous avaient fait pour monter cette oeuvre, sur l'espoir quasi-nul d'engranger des bénéfices. Pour l'instant, on ne sait pas combien a touché Quaid pour ses 4 scènes...
Mais voilà, après quelques oscars et 160 millions de $ de bénéfices pour le film, Randy n'est pas content. Je veux mes 10 millions de dollars, s'est-il plaint à une cour de justice qui a quand même dû la trouver drôle.
Pourtant, cette semaine, Randy-boy abandonnait la poursuite, affirmant qu'un réglement à l'amiable lui avait été proposé et que lui-même, cette grande âme, se proposait d'en diviser le montant entre tous les acteurs sous-payés du film.
Allez, faisons preuve de bon coeur et cotisons-nous tous pour offrir à ces pauvres acteurs hollywoodiens des salaires dignes de ce nom...
Obscène, vous avez dit obscène?

Comments:
"Oncle Randy" ou "Quand l'appât du gain nous tient"

Ah Randy... Randy!
Comment ai-je pu ne pas te reconnaître du premier coup d'oeil! Serait-ce ta moustache qui défigure ton visage lumineux, tes lunettes qui cachent ton regard ténébreux ou simplement ton chapeau de carnavaleux...Peut-être les trois conjugués.Mystérieux Quaid toi.
Ton nom me rappelle une limonade en crystaux de saveur hyper-sucrée,artificielle et imbuvable.
Un-deux-trois, Randy Quench est làà!

Toi qui irradie chaque film de ta présence lumineuse,je ne pense qu'au sacrifice de ta personne dans "Independance Day" pour sauver la terre.J'en avais le coeur aux bords des yeux et ce dernier bat la chamade rien que d'y penser.Quel talent fou!

Aussi subtil qu'un mononcle saoûl dans une taverne de St-Peterschnok.

Et tu t'es dit:"Fuck, ya pas que l'art dans la vie, c'est bien beau mais un salaire de misère(sûrement dans les 5 ou 6 chiffres,une honte) pour quatre scènes irradiées de ma personne"...
Tu t'es réveillé en les poursuivant,parlez-moi d'un acteur conscient de ses talents et de sa valeur! Et dans un volte-face trahissant ta grandeur d'âme qui ferait pâlir tous les Gandhi de ce monde, tu acceptes un règlement à l'amiable! Ta générosité me scie la raie Randy!

J'attend impatiemment ton prochain rôle criant de vérité dans le prochain nanar.

Don't give up Randy,show us what you can do!

Yvan L
 
Randy Quaid... ce nom devrait déjà être oublié!
Hollywood nous pourrit la vie avec sa junk culture, ses $$$, ses tristes stars full de cash et de problèmes... et ses $#%? de clichés.
Plus de surprise ou de dépaysement.
Triste. Faudrait changer ça...

Il y a 2 loufoques qui sont partis en lutte contre Hollywood. Leurs vidéos sont drôles. C,est sur http://www.fff5.ca/
Je suis entièrement d'accord avec eux. Même si parfois, c'est pas très clair comme message.
Ils projettent aussi un évènement en juillet. Hâte de voir.

On pourrait inviter Randy? Ça lui changerait les idées après sa "pénible" épreuve.
 
Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs